LETTRE D'INFORMATION VALENTIN-HAÜY-INFOS N° 3 SPECIAL MARS 2020

25 Mars 2020

SOMMAIRE

1. Renouvellement d'allocation adulte handicapé (AAH) et d'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)

2. Renouvellement de la prestation de compensation handicap (PCH)

3. Point sur l'activité dans les Maisons Départementales des personnes handicapées (MDPH)

4. Les personnes déficientes visuelles peuvent se déplacer accompagnées

5. Les ordonnances périmées renouvelables en pharmacies

 

1. Renouvellement d’allocation adulte handicapé (AAH) et d’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

Afin d’assurer la continuité des droits, une prorogation automatique de 6 mois des droits à l’allocation adulte handicapé (AAH) et l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) pour les droits qui arriveraient à échéance dans cette période est mise en place, ainsi que le maintien automatique du versement des aides.
Il est toujours possible d’adresser la déclaration trimestrielle de ressources notamment si la situation de la personne change, en privilégiant si possible l’envoi par internet.
Les aides au logement seront automatiquement maintenues.

 

2.Renouvellement de la prestation de compensation du handicap (PCH)

Le Gouvernement et l’Assemblée des départements de France souhaitent, comme pour l’allocation adulte handicapé (AAH) et l’allocation d’éducation de l’enfant Handicapé (AEEH), mettre en place un mécanisme de prorogation automatique des droits pour la Prestation de compensation du handicap (PCH) et le maintien de son versement. Par ailleurs, en cas de changement de situation, un circuit court de traitement des demandes sera mis en place avec la mobilisation des départements et des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

 

3. Point sur l’activité dans les Maisons Départementales des personnes handicapées (MDPH)

L’accueil physique dans les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) est suspendu à l’exception des seuls accueils sur rendez-vous justifiés par une situation d’urgence.
Les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) :

  • Mettent en place un accueil téléphonique renforcé, dont chaque maison départementale des personnes handicapées (MDPH) communiquera le numéro d’appel dédié,
  • Organisent un suivi à distance des demandes selon le moyen le plus adapté à chaque situation : téléphone, message électronique… ,
  • Mettent en œuvre un circuit de traitement court pour accompagner les situations de retour au domicile de personnes en situation de handicap jusque-là accueillies en établissement médico-social : les demandes de prestation de compensation du handicap doivent être dans ce cadre traitées sans délai ;
  • Adaptent les modalités de fonctionnement des commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) à la situation pour permettre les décisions urgentes.

 
Pour en savoir plus : https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/coronavirus/article/foire-aux-questions

 

 

4. Les personnes déficientes visuelles peuvent se déplacer accompagnées

En cas de nécessité pour motifs impérieux (ceux décrits dans l'attestation de déplacement dérogatoire), les personnes déficientes visuelles peuvent sortir accompagnées (tenir le voyant par le coude si nécessaire) à condition de disposer sur soi ainsi que le voyant :

  • d'une attestation de déplacement dérogatoire remplie et signée (le voyant doit cocher la case 4 : « déplacements pour l’assistance aux personnes vulnérables »,
  • de sa carte d'identité,
  • si possible d'un masque.

 

5. Les ordonnances périmées renouvelables en pharmacies

Jusqu’en mai, les ordonnances périmées sont renouvelables en pharmacies pour les personnes qui ont des traitements chroniques.